LYRICA (Prégabaline)

 

Ce médicament anti-épileptique est également indiqué officiellement dans les troubles anxieux généralisés. Il peut être intéressant, à doses faibles, pour traiter certains troubles du sommeil liés à l’anxiété et rebelles à d’autres traitements.

Il rend des services également dans les les douleurs neuropathiques.

En pratique psychiatriques, c’est effectivement une ressource dans l’anxiété généralisée rebelle à d’autres traitements. Il faut se méfier de rares cas d’apparition ou d’augmentation des idées suicidaires sous l’effet de la PRÉGABALINE.

La posologie  nécessaire est entre 150 à 600 mg. Il est souvent nécessaire d’avoir une dose proche de 600 mg.

La PRÉGABALINE peut donner des effets secondaires gênants, principalement :

  • Risque de sédation (attention aux chutes chez les personnes âgées) : augmenter les posologies de manière très progressive, en commençant, par exemple, ainsi : Prégabaline 25mg  1 gélule matin, midi et soir pendant trois jours, puis Prégabaline 25 mg    2 gélules matin, midi et soir, avant d’augmenter par paliers de 50mg. Habituellement, la sédation s’atténue et disparait après une ou deux semaines de traitement
  • Risque de prise de poids : Surveiller votre poids (la prise de poids peut être très importante ; si elle ne s’arrête pas après quelques kilos, il est préférable de diminuer la posologie ou d’arrêter le traitement). la prise de poids peut s’accompagner du risque de déstabilisation d’un diabète. Il peut alors être nécessaire d’augmenter le traitement hypoglycémiant.
  • Risque de dépendance : en cas d’arrêt du traitement, l’arrêter progressivement pour éviter un syndrome de sevrage.
  • Risque de troubles de la vision de tous types, notamment de la vision des couleurs : contacter votre médecin pour diminuer la posologie
  • Risque de réaction allergique dans de rares cas au début du traitement : arrêter immédiatement le traitement en cas de gonflement du visage, du cou ; consulter un médecin
  • Risque de ralentissement du transit : voir ici les mesures à prendre en cas de constipation; Ne pas associer ce traitement aux anti-douleur opioïde (Tramadol,…)
  • Rares cas d’insuffisance rénale
  • Ce médicament contient du Lactose. L’éviter en cas d’allergie confirmée au LactoseHabituellement, les effets secondaires
  • Risque de malformations fœtales : ne pas prendre ce médicament en cas de grossesse ou de projet de grossesse

La PRÉGABALINE, étant qu’elle est parfois utilisée comme stupéfiant, doit être prescrite sur ordonnance sécurisée et renouvelée tous les 28 jours.