Traitement de la dysbiose

Le traitement repose tout d’abord sur des mesures hygiéno-diététiques.

Elles permettent de contre-carrer les principaux mécanismes de ces dérèglements.

Elles sont résumées dans le tableau ici.

 

Le traitement doit être complété par les moyens suivants :

1) Assainissement intestinal

CHARBON (à prendre à distance de 2h00 des autres médicaments ; contre-indiqué en cas de grossesse ; diminuer si constipation) : p.ex FORMOCARBINE 1 cuiller à café matin et soir OU CHARBON ACTIF BELOC 125 mg 2 capsules matin et soir, pendant le temps nécessaire à la disparition des douleurs abdominales, gaz, selles molles

Puis

EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE (sans écorce, sans produit ajouté autre que conservateur): première semaine : 5 gouttes dans un verre d’eau après chaque repas : se rincer la bouche, se gargariser, avaler ; puis 10 gouttes la deuxième semaine et 20 gouttes la troisième semaine, s’il n’y a pas d’irritation de l’estomac et de l’intestin

 

2)Traitement de fond :

  • PROBIOTIQUES achetés en Pharmacie ou fait soi-même (aliments fermentés (site ni cru ni cuit))

+ Si transit accéléré : prendre en même temps, 2 gélules de 250mg de Saccharomyces Boulardii (champignon probiotique qui soigne la muqueuse intestinale et favorise la réabsorption de liquide dans le tube digestif).

Dans les cas sévères : ajouter N-ACÉTYL-CYSTÉINE (qui brise le biofilm des bactéries et permet à l’EPP d’agir efficacement)