Santé physique en psychiatrie

La santé physique est indispensable pour équilibrer au mieux le trouble psychiatrique.

Cependant, la santé physique des patients souffrant de troubles psychiatriques est souvent moins bonne que la santé des personnes exempte de ces troubles.

On peut distinguer trois grandes catégories de problèmes de santé physique en psychiatrie :

1) Les Problèmes de santé liés à la convergence des fragilisations liées au mode de vie et de certains effets secondaires des médicaments :

• Sédentarité

+ Stress

+ Alimentation sucrée, grasse, sans fibres

+ Alcool

+ Effets indésirables de certains médicaments, notamment neuroleptiques, certains antidépresseurs

=> Risque de : Surpoids ; Hypercholestérolémie ; Hypertriglycéridémie ; Hyperglycémie ; HyperTension Artérielle

= « Syndrome métabolique » => Risque d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), d’Infarctus Du Myocarde(IDM), de maladies inflammatoires

=> Risque de Diabète (lui-même source d’AVC, d’IDM ; d’insuffisance rénale, de cécité, …)

 

• Sédentarité

+ Effets pro-thrombotiques de certains médicaments, notamment neuroleptiques certains antidépresseurs

=> Risque de thromboses veineuses (phlébites) et d’embolie pulmonaire

 

• Sédentarité

+ Alimentation pauvre en fibres

+ Effets anticholinergiques de certains médicaments

=> Constipation, pouvant aller jusqu’à des formes graves (perforation du colon)

 

• Sédentarité

+ Tabagisme

+ Effets indésirables de certains médicaments (augmentation de la Prolactine)

=> Risque d’ostéoporose (rare)

 

• Sédentarité

+ Tabagisme

+ Effet immuno-dépresseur du stress (lié à la souffrance psychique et aux événements de vie)

+ Effets immuno-dépresseurs de certains médicaments (certains neuroleptiques ; IPP)

=> Risque d‘infections (respiratoires hautes et basses ; autres)

 

Tous ces problèmes peuvent être largement prévenus par la mise en place d’une bonne hygiène de vie (voire mesures de neuro-protection), avec notamment de l’exercice physique.

 

2) Les problèmes liés aux éventuels effets secondaires des médicaments

Notamment :

Effets anticholinergiques

Troubles du rythme cardiaque

Hypotension artérielle

Troubles neurologiques

 

La gestion des ces effets est de pratique courante. Elle nécessite de bien choisir les médicaments et de bien surveiller le traitement.

 

3) Les problèmes liés aux troubles psychiatriques eux-même

• Conduites à risque (dans le cadre de manies ou d’hypomanies )

=> Accidents ; Maladies sexuellement transmissibles

• Addictions

Tabac => troubles cardio-vasculaires, troubles pulmonaires, cancers ; infections respiratoires, ostéoporose, parodondopathies, reflux gastro-osophagien, ulcères gastriques et duodénaux, cataracte, insuffisances de la fonction érectile, retard de cicatrisation des plaies, retard de consolidation des fractures.

Alcool

Cannabis : troubles cardio-vasculaires et pulmonaires ; aboulie

Produits injectables : hépatites

 

Le diagnostic précoce et le traitement adapté, associés à la psycho-éducation, devraient pouvoir éviter ces complications chez nombre de patients.